Fondée en 1870, l’usine Sainte- Marie (Gardel) était l’une des petites sucrerie ayant résisté à la grande crise sucrière qu’a connue la Guadeloupe durant la seconde moitié du XIXème siècle. L’appellation de « Gardel » vient de la grand-mère paternelle de son premier propriétaire : Benjamin François Benony Saint-ALARY, fils de François Benony Saint-Alary et de Paule GARDELLE. Il fut corsaire contre les anglais sous le premier empire, avec le nom de GARDEL de Saint-Alary.En 1994, Gardel devient l’unique sucrerie de Guadeloupe continentale suite à la restructuration sucrière sans précédent qui élimine toutes les autres sucreries.

Aujourd’hui,l’usine est le symbole de transformation sucrière de la partie continentale de la Guadeloupe.
La récolte débute aux alentours du mois de février, ce qui donne une activité très dense au Moule.

Haut de page