Depuis 1970, les bœufs sont utilisés pour des compétitions de bœufs-tirants.
La première course à débuter par l’association de sauvegarde des bœufs créoles (ASBO).
Auparavant les bœufs étaient réputés car ils tiraient des charrettes de cannes qu’ils transportaient jusqu’à la distillerie.
Vers la fin du mois de juin, la période sucrière se termine et les bœufs sont donc transformés en athlètes de compétitions de bœufs-tirants.
Cette compétition consiste donc à atteler deux animaux tirant successivement une charrette lestée au flanc d’une colline.
Les courses de bœufs tirants font partie intégrante du patrimoine Guadeloupéen. C’est un sport impressionnant qui demande des heures d’entraînement accompagnées d’une belle et grande complicité entre le propriétaire et ses bêtes.
Tout l’art du chauffeur consiste à faire avancer son attelage en les guidant et motivant afin de franchir le premier la ligne d’arrivée.

Les courses sont organisées les week-ends (environ 45 compétitions programmées sur les pistes Guadeloupéennes et Marie-Galantaises durant l’année).

Source : Association les Frappeurs du Moule

Messages

  • 21 mai 2016, 08:19, par Carla

    Quel bel exposé !
    Carla Boutique entre coquins

  • modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Poster un commentaire
Haut de page