L’église Saint Jean Baptiste a été construite entre 1847 et 1850 après le terrible tremblement de terre de 1843.

Sa façade principale de style néo-classique est composée de grès importé pour partie et de calcaire dur. Les autres façades sont en maçonneries de l’époque.

Mais son style se dénote également dans la forme de son fronton en triangle et dans l’harmonie de ses volumes aussi bien à l’horizontale qu’à la verticale. Par ailleurs, les quatre colonnes de forme ionique de sa façade rappellent les sites religieux de la Grèce Antique. A l’intérieur de l’édifice l’opulence du décor boisé et du mobilier témoigne d’une certaine richesse de la paroisse.

Les travaux de restaurations menés en 1932 ont permis d’améliorer la luminosité par la pose de vitraux symbolisant les 14 stations du chemin de croix..

Elle est classée depuis 1978 aux titres des monuments historiques.

Haut de page