Le site de l’Anse-Marguerite se situe sur le littoral nord-est de la Grande-Terre, entre la ville du Moule et la section de Gros Cap au nord.
Le cimetière a été implanté sur le littoral de l’anse qui est surplombé par un plateau calcaire côtier.

Sur la plage de l’Anse Sainte-Marguerite, l’existence d’os humains roulés et fragmentés par la mer semble constituer le seul témoignage matériel d’anciennes sépultures qui auraient été détruites lors des houles cycloniques ou par la récupération du sable.
Ainsi, pour faire face à la menace d’une destruction lente du littoral, une opération archéologique s’est déroulée de 1997 à 2002. Un vaste cimetière d’époque a été mis à jour par une équipe d’archéologues et d’anthropologues.

L’étendue et la conservation exceptionnelle de cet ensemble funéraire de plusieurs centaines de tombes ont permis d’étudier les pratiques funéraires et les traitements réservés aux défunts ainsi que l’état sanitaire de la population de l’époque ( atteinte dues au stress mécanique, atteinte tuberculeuse, mutilations dentaires volontaires).

Ce cimetière est un site majeur et unique aux Antilles Françaises. Les différentes fouilles qui y ont été menées ont permis de découvrir environ150 sépultures.

Haut de page